Violon puis piano

AREB, dès l’âge de 4 ans, aime composer et reproduire la musique à l’oreille. D’abord attiré par le violon, il s’oriente vers le piano dès l’âge de 6 ans. Son entourage, en particulier son père, fasciné par ses progrès fulgurants, l’encourage à choisir la carrière de pianiste qui semble faite pour lui.